12/31/2005

1,2,3 Go

Je vous recommande le Jeu de Go, que je viens de découvrir récemment. Pour commencer, je vous conseille de faire un tour sur : http://jeudego.org pour découvrir les règles, les premiers coups... le didacticiel interactif proposé est parfait pour commencer.


Après, vous pouvez essayer de vous lancer dans le grand bain (via Yahoo Games par exemple - prenez les chambres réservées aux débutants).


Je connais bien les échecs . Pour la petite histoire, j'en ai fais comme "sport intentsif" lorsque j'étais en sixième. Le collège Clémence Isaure de Toulouse proposait une classe spéciale "Echecs etudes" - en commençant comme ça, pas étonnant que j'ai tout fait ensuite pour ne pas aller en Maths Sup... Je pratiquais alors ce jeu 2 à 3 heures par jour en moyenne. Cela m'a sûrement permis de gagner cette compétence que l'on appelle clairvoyance. Mais je dois avouer que même en lisant comment les choses doivent évoluer, j'ai du mal à utiliser cette faculté pour manipuler...


Pour le jeu de Go, par rapport à une bataille rangée, avec hiérarchie, définition d'un objectif précis (Mat au roi) ... on se retrouve dans un univers où les zones de conflits sont multiples, la prise de l'adversaire se fait par encerclement (conflit indirect, on étouffe l'adversaire), le gain est une occupation de terrain.


A l'heure où l'Asie prend le devant de la scène économique, il est conseillé de regarder de près ce jeu qui fait partie intégrante de la culture asiatique.




12/29/2005

L ' épopée des civilisations


Je vous recommande le livre de Bernard Nadoulek, L'épopée des civilisations - Le choc des civilisations n'aura pas lieu, mais la guerre des ressources a commencé...



Une fois posées les définitions de civilisations, de cultures, de sociétés, B. Nadoulek replonge très loin dans l'histoire pour donner une analyse des mécanismes de mondialisation. Il s'agit notamment d'une réponse au livre de S. Huttington ("Le choc des civilisations") qui présentait habilement la civilisation occidentale (mais surtout les Etats-Unis) comme étant l'agressée d'une civilisation musulmane (avec même un axe confucéen-musulman) ...


Quand je dis replonge très loin dans l'histoire, il s'agit de revenir aux origines et l'auteur nous présente une synthèse  : "de 3000 ans avant notre ère au XVème siècle, le fait majeur est le conflit géostratégique mondial qui oppose les civilisations nomades et sédentaires... Ce conflit n'est pas fondé sur les différences culturelles mais sur une rivalité beaucoup plus concrète d'appropriation des territoires et des ressources..."


A noter que tous les discours actuels sur les chocs de civilisations ne sont en fait que des arguments de jusitifications ou d'auto-justifications qui ne doivent pas masquer des réalités plus cyniques. "Ce n'est pas pour faire la guerre que l'appréhension des différences culturelles entre civilisations est indispensable, mais bien pour faire la paix, coopérer, pour communiquer pour négocier, pour optimiser le développement..."


L'auteur définit 7 civilisations contemporaines qu'il présente l'une à la suite de l'autre en replaçant à chaque fois les fondamentaux civilisationnels et leurs rôles dans le contexte de mondialisation actuel, en analysant notamment les crispations et les avancées possibles :


- civilisation africaine et dialectique du visible et de l'invisible (la présentation de l'animisme tel qu'il peut constituer une force pour l'Afrique de demain pour être à l'aise dans les mondes réels et virtuels de plus en plus présents ouvre des perspectives à l'Afrique...)
- civilisation indienne et logique des castes
- civilisation asiatique et dialectique de l'adaptation (volonté de la Chine de faire reconnaître le dirigisme confucéen comme une alternative politique capable d'assurer un développement économique)
- civilisation latine et rhétorique de la création
- civilisation anglo-saxonne et logique du combat (l'opposition entre une conception de guerre totale et de respect des libertés civiles)
- civilisation musulmane et logique de la fusion
- civilisation slave et dialectique du déchirement (le déchirement entre l'Europe et l'Asie et les mouvements de balanciers)


Au contraire du choc des civilisations, B. Nadoulek pronostique un rééquilibrage multipolaire où chaque civilisation devra reconnaître ses faiblesses et les qualités des autres civilisations; sans pour autant supposer que tout cela se fera de façon angélique et par de simples débats à l'ONU.


Le point également intéressant est la conclusion de l'ouvrage qui nous emmène sur une hypothèse de conquête de l'espace (un peu comme si nous étions en 1470 et que nous décidions qu'il existe sûrement des routes inexplorées - cf. 1492). Je cite : " L'Europe qui, comme au XVIè siècle dispose de toutes les technologies pour la première étape de cette conquête et une vision moins militarisée de l'espace que celle des Etats-Unis, peut jouer un rôle clé dans la coopération spatiale internationale des prochaines décennies".


Konstantin Tsiolkovski (mort en 1935 ) : "La Terre est le berceau de l'humanité, mais on ne reste pas toute sa vie dans un berceau".


Si vous voulez suivre les publications de cet auteur : http://www.nadoulek.net/dotclear/




12/28/2005

Le Monde de Na(r)n(i)a

Surprenant le nombre de sites qui peuvent exister qui permettent à de jeunes femmes (en général trentenaires) de nous raconter leurs histoires de rêves de prince charmant, opposées à la dure réalité de leur solitude. Syndrôme de Brisgte Jones. On a tous entendu parler du nombre croissant de situations mono-parentales, jeunes femmes célibataires (célibattantes)... On découvre avec le Web une réalité, une prise de parole qui devrait fournir aux sociologues matière à analyses.

C'est souvent drôle, grinçant, amusant, cocasse... mais ça ne laisse pas indifférent. Il transpire de ces sites une sorte de cynisme violent de l'expression d'un mal-être, d'une solitude au début voulue (j'assume mon indépendance) puis finalement subie (l'horloge biologique titille tôt ou tard le désir de materner, ou du moins de pouvoir trouver une épaule sur qui s'appuyer de temps en temps, mais à force d'idéaliser il devient difficile de rapprocher le rêve de la réalité d'un jeune gars trentenaire qui a de son côté développé ses propres codes de jeune vieux gars...).

Si vous voulez découvrir quelques uns de ces sites, je vous invite à lire celui de Frogita. De là, vous pourrez en découvrir d'autres via les adresses laissées sur les commentaires, ou les liens proposés. Bienvenue dans un monde de gens seuls.


12/27/2005

Tout est bien qui finit bien

De retour de vacances, je découvre avec joie que Typepad fonctionne à nouveau correctement, que les notes qui n'apparaissaient plus le jour de mon départ (notamment la liste des blogs créés par les étudiants de DGC) sont finalement bien là.


Bref, tout est rentré dans l'ordre... Je me doute qu'il doit y avoir pas mal de notes criant haro sur la bête. Je ne vais même pas aller voir. Typepad c'est bien, c'est pratique. C'est payant, mais tout service de qualité a un prix (et acheter Movable type, l'installer et le maintenir revient plus cher).


Sinon, pour les vacances, je vous recommande le Yucatan (Cancun pas trop, mais surtout le reste). Les Mexicains sont vraiment serviables (quand on vient de France, c'est toujours un choc), et si "Wilma" a fait pas mal de dégâts, les remises en état n'ont pas trainé. Ajouter à cela la température et le soleil... J'ai juste un gros problème de décalage horaire cette nuit.



12/17/2005

12/16/2005

De la dette publique

Sur les conseils de Christian Blanc via son site "Pourquoi pas", j'ai décidé de m'y coller et d'aller lire le rapport complet qui vient d'être publié sur la dette publique. Je vous préviens tout de suite : 136 pages vous attendent au coin du pdf... (bon allez, la synhtèse fait 11 pages).


Je construis cette note en 2 temps. Je relève au fur et à mesure ce qui m'interpelle à la lecture. Je verrai ensuite ce que je peux en retirer par rapport à d'éventuelles réflexions personnelles sur le sujet.


1 - Le constat
La France n'a donc cessé de creuser son endettement depuis 25 ans qui prive aujourd'hui les 2/3 de sa production nationale. La France est le seul pays d'Europe dont le ratio des dettes publiques n'a cessé de progresser depuis 10 ans. Non respect de la parole donnée, La France n'a jamais tenu ses engagements de réduction des déficits. Dépenses en moyenne supérieure de 18% aux ressources. Développement de nouvelles structures administratives sans remise en cause des structures existantes.


2 - Les préconisations
Si la France a continué de produire globalement de la richesse, le niveau de vie cesse de converger vers celui des économies les plus riches. Plus de marges de manoeuvre pour continuer à "pomper" les ressources disponibles (niveau des prélèvements obligatoires de 44% contre 39,5% pour la zone Euro et 35% pour le G7). Recommandation pour mettre en oeuvre un plan de redressement en 5 ans de cette situation qui nous met au bord de l'asphyxie : moins de ministères, remise à plat des structures centrales, régionales et locales redondantes.   



Si le constat est clair, on a quand même une grosse impression de déjà entendu, lu ou vu - hormis peut-être le fait que l'on commence à évoquer une asphyxie, notamment les recommandations pour remettre en marche la machine.


Le problème des Français c'est d'être les champions du monde de l'analyse, mais d'être incapables - bien souvent, de passer à l'acte pour mettre en oeuvre les décisions qui s'imposent à l'analyse des constats.


Se donner cinq ans pour redonner de l'air à la machine économique, pourquoi pas ? Mais cela demande des efforts et une prise de conscience individuelle. Lorsque vous entendez de leaders syndicaux ou politiques vous annnoncer que "oui la situation est dramatique, mais que la France a toujours existé et qu'elle continuera d'exister...", cela ne laisse présager rien de bon quant à la mise en oeuvre.


Le rapport évoque le problème du calendrier électoral qui pèse sur l'action en France. Avec une sortie de ce rapport à l'aube de 2006, année d'échauffement pour 2007 qui sera une année plombée pour cause d'élections législatives et présidentielles... je ne vois pas très bien quels sont les députés et ministres qui vont ruer dans les brancards en étant sûrs de se faire ramasser par la suite. Côté politique, tout le monde sait bien que ces responsables travaillent pour la France, qu'ils n'ont pas d'ambitions personnelles autres que de pouvoir obtenir les postes qui leur permettent de mettre en oeuvre leurs promesses (un peu d'ironie fait toujours un peu de bien). En imaginant la mise en oeuvre des préconsisations dès 2006, cela donnerait 2 ans de tensions pour une campagne où les candidats annonceraient "votez pour moi, j'en ai encore pour 3 ans de ce régime là !".


Je crains que ce rapport ne soit qu'un de plus qui va se rajouter à la longue liste des précédents, et que nous nous dirgeons inexorablement vers l'asphyxie. Et comme tout corps en train de s'asphyxier, nous allons connaître des soubresauts et tensions de plus en plus violents.


La France est vieille bourgeoise (limite aristocrate) qui n'a cessé de dilapider son héritage, qui se refuse à réduire son train de vie, ou se mettre à travailler et qui espère un jour gagner au Loto ou au Millionnaire, ou s'en sortir au travers d'une émission de télé-réalité. Quand il n'y aura pus de lattes au parquet pour se chauffer l'hiver, il fera très froid.




12/13/2005

Comment j ' ai pris un coup de vieux !

Pour en revenir à la note précédente (cours sur les blogs à l'école DGC Formation).


J'étais pourtant parfaitement à l'aise. Face à une soixantaine de bac+3 aucun d'eux n'avaient créé de blogs. Donc j'ai pu doucement les titiller en leur faisant remarquer que même Miss France (... je suis enn 2ème année de BTS Tourisme à Pézenas... et plus tard j'aimerais bieng travailler dans la communcationg) avait son blog (fermé depuis son élection du reste - merci Geneviève !).


Et l'accident ! Comme nous discutions de l'impact de blogs en matière de prescriptions à l'achat, que l'on faisait plus confiance à son copain qui vous recommande un produit qu'à la fiche en magasin, au site officiel ou à l'affiche 4x3, je ne sais pas pourquoi, je suis parti sur un exemple de prescrition : "si vous voulez acheter une mobylette et que votre collègue vous recommande la 103SP qu'il vient d'acheter..." Merde me dis-je en moi-même, constatant les regards interloqués et passifs, la 103SP ça doit plus se faire... "Monsieur, c'est quoi une 103SP" Re-merde me dis-je. Je suis démasqué. A peine 15 ans nous séparent mais c'est déjà un siècle. "Bon revenons sur notre exemple de Scooter X9..." 



12/07/2005

Pub Latinanews avec les Influenceurs et jeu concours...

Si vous voulez aider à faire connaître Latinanews, vous pouvez intégrer ce visuel sur vos blogs, ou sites :


Latinanews
Recommandé par des Influenceurs.

Le code à copier/coller est à récupérer ici.


Jeu concours :


Mu_latinanews J'offre le Mug Latinanews (même Pierre Bellemare rêve d'en faire la promo) à celui qui m'a renvoyé le plus de trafic au 31 janvier 2006 !





C ' est rock ' n roll

En Afrique du Sud, l'ancien vice-président, M. Zuma, futur potentiel déssormais ex-candidat à la succession de Tabo Mbeki a été épinglé d'abord pour corruption, puis aujourd'hui pour viol...


Le même jour on apprend que les Casques Bleus de l'ONU sont impliqués dans des scandales sexuels.


Mais le pompom, je crois, c'est le renvoi d'une haute fonctionnaire de l'ONU (et oui, j'ai pas fait de faute, c'est bien au féminin). Selon Le Monde : Carina Perelli, une des femmes les plus en vue de l'ONU, a été "escortée" hors du siège de l'organisation, mardi 6 décembre, par un agent de sécurité. Les serrures de son bureau venaient d'être changées et sa boîte de courrier électronique bloquée.



Christopher Burnham, adjoint de Kofi Annan pour la gestion, a remis à cette mère de famille une lettre l'accusant de "harcèlement sexuel et professionnel".


Le reste de l'article évoquant un mode de management qui faisait la part belle à la blague sexuelle... j'en suis forcément venu à me demander quelle était la tête de l'accusée (source AP / Yahoo News).


Pirelli C'est pas possible !



12/06/2005

Le temps de la maturit é

Peut-être vous souvenez-vous de la banque Egg ? La banque entièrement en ligne ?
après moultes déboires, cette banque qui s'appelle maintenant Oney n'a jamais vraiment réussi à percer...


Mais l'idée est restée et, comme de nombreux sujets qui étaient promis en l'An 2000, devient réalité. Ainsi Boursorama, qui était au départ un service d'informations sur les cours de bourse, a été racheté par la Société Générale pour devenir aujourd'hui (cf. La Tribune) une véritable banque : "Depuis sa création en 1995, Boursorama s'est en effet transformé de site d'information en véritable acteur financier. Issu de la fusion entre le courtier en ligne Fimatex, filiale de la Société Générale, et du site d'information boursière Boursorma, en 2002, le groupe a ensuite absorbé le courtier en ligne Self Trade en 2003. Présent en Allemagne, en Espagne et au Royaume-Uni, il gère en France quelque 126.000 comptes et près de 3 milliards d'euros d'encours (dont 778 millions d'euros en OPCVM et assurance-vie)."


Il est clair qu'avec 126.000 comptes habitués à utiliser Internet pour gérer des services financiers, le sujet est mûr pour proposer des services bancaires.





M ême Miss France blogue...

http://pancakes.skyblog.com/ (Merci Amaury pour l'info).



12/03/2005

Il n ' y a que le r ésultat qui paye

Le titre résume la stratégie proposée aux entreprises pour diffuser de la publicité sur Latinanews...


Après de nombreuses tentatives pour proposer une offre publicitaire qui puisse intéresser des acteurs du commerce international, j'ai pu constater :


1 - manque de confiance (ou de visibilité) - ou méconnaissance totale, sur l'intérêt réel du média Internet en matière de développement de notoriété;
2 - frilosité à investir sur des montants qui, s'ils paraissent faibles, sont encore trop souvent élevés;
3 - méconnaissance de la manière de gérer un budget Com, de mettre en place une stratégie de Com... (y leur apprennent quoi dans les écoles ?);
4 - une dépense d'énergie incroyable pour vendre des cachuètes (des fois simplement la peau grillée de la cachuète).


Donc, du coup, nous avons monté une offre pure CPC qui devrait (In god we trust...) ainsi permettre aux entreprises de pouvoir tester sur de faibles budgets l'impact réel d'une campagne.


Pour ceux que cela intéresse, quelques chiffres sur Latinanews :


*          Pages lues / Visiteurs   
-         Janvier 2003 : 31242 / 3340
-         Janvier 2004 : 49549 / 6285
-         Janvier 2005 : 84984 / 16528
-         Novembre 2005  : 108.000 / 21.000


*  Latinanews est une source d'informations reconnue par Google News, le portail actualités de Google. Cela signifie que tous les articles et communiqués de Latinanews publiés sont repris sur Google News.


* Abonnés Newsletter (Newsletter hebdomadaire) : 3287 (Novembre 2005)
- 60% de lectores en Europa
- 25% de lectores en Am. Latina 
- 15% de lectores en ROW


Lecteurs plutôt de profils professionnels ayant un intérêt pour le commerce international, et bien évidemment l'Amérique Latine.


   



12/02/2005

Les nouveaut és Google

Pour ceux qui utilisent le programme AdSense de Google (pour mettre une noisette de beurre dans les épinards en fin de mois...), 2 nouveautés à signaler.


1 - Un sponsoring avec Firefox qui prend la forme de différents boutons que vous pouvez placer sur votre site, comme celui-ci par exemple :






Ce programme vous permet de pouvoir gagner jusqu'à 1 dollar pour chaque téléchargement et installation. Autant dire que ceux qui ont de l'influence vont avoir de plsu en plus d'influences...


2 - Un programme de parrainage invitant vos lecteurs à découvrir le programme Adsense, qui prend également la forme de différents boutons à placer sur votre site, comme par exemple celui-ci :






Ce programme vous permet de pouvoir gagner 100 dollars pour chaque filleul qui gagne ses premiers 100 dollars... (là, on peu commencer à rêver d'une tranche de jambon avec les épinards et le beurre...)



12/01/2005

Tremble CNN !

Et l'on nous annnonce le lancement officiel de la CFII. Au fait comment il faudra dire ? lacéeffhihi, lacéeffdeuzi... encore un nom à la c...


«Avant la fin de l'année 2006, la chaîne française d'information internationale diffusera ses programmes vers l'Europe -dont la France-, l'Afrique, le Proche et le Moyen Orient», a indiqué dans une communication en Conseil le ministre de la Culture et de la Communication Renaud Donnedieu de Vabres, cité par le porte-parole du gouvernement Jean-François Copé.


Heureusement que l'Etat s'occupe du rayonnement de notre pays, que l'Etat s'occupe du mécano financier pour mettre en place cette chaîne, qui va certainement être à haure valeur ajoutée, qui va sûrement passionner les foules de connaître la vision française de ce qui se passe dans le monde. A moins que ce ne soit pour faire connaître ce qui se passe en France au reste du monde ?


Enfin, à mon avis, ce n'est vraiment pas un projet utile (France 2 avait sûrement les moyens d'occuper le terrain international mais j'ai cru comprendre que pour ne pas réduire la voilure en France, le groupe avait préféré fermer des bureaux à l'étranger...), où l'on va rapidement découvrir que c'est un gouffre financier, mais que nos impôts pourront maintenir en vie (car l'image de la grandeur de la voix de la France en dépend). Vous vous rappelez Public Sénat qui devait être la chaîne de référence qui allait passionner et ressouder les Français autour des débat politiques ? (hihi)




Les rejetons de Google

Google est puissant... mais pas certain que les résultats fournis soient vraiment à la hauteur des attentes (hormis les annonceurs payants sur le côté qui ont "en général" un rapport avec l'objet de votre recherche).


On voit apparaître des sites qui s'inspirent de Google (automatisation de l'indexation) mais sur le principe vertical.


Ainsi dans le secteur musical, je cite le projet d'un copain, Amptonic qui est un moteur de recherche et en même temps un guide d'achat, et un autre découvert via le site de Seth, Pandora qui est un site de recherche et en même temps de personnalisation (radio à la demande) et de partage (donc plus Web2.0).




Tout est dit

Extrait du journal Le Monde (la version en ligne d'ailleurs) :


"En vingt ans, les journaux américains ont perdu près de dix millions d'acheteurs quotidiens. Il s'agit d'une tendance de fond. "Les journaux n'ont pas réussi à attirer les jeunes. Je ne crois pas que cela changera dans le futur. L'enjeu est pour eux de les attirer sur Internet, ce qui est possible car ils sont des marques connues au niveau local", explique M. Morton. Un récent sondage, réalisé par Nielsen, montre que les sites de quotidiens ont une plus forte croissance que les autres sites (+ 11 % en un an). 22 % des visiteurs lisent le journal uniquement sur Internet."